Actualités

19 décembre 2013

Sébastien Chabal : le sport pour tous !

Interview de Pierre Burgeot sur le projet de Chabal Sport.

Le 3ème sportif le plus populaire de France s’engage dans la fabrication de terrains multisports pour les collectivités locales afin de rendre le sport accessible à tous. Rencontre avec Pierre Burgeot, directeur du développement chez Fraymedia, la régie de Chabal Sport.

  

Sport responsable : Comment Sébastien Chabal est-il arrivé dans ce projet ?

Pierre Burgeot : L’aventure est née il y a un an suite à une discussion lors d'une réunion de famille : Sébastien a alors décidé de s’associer avec son beau- frère, Patrick Fontaine (commercial reconnu dans les équipements sportifs avec plus de 1500 réalisations en 20 ans.)

 Il est important pour Sébastien de s’engager dans un projet qui s’appuie sur ses expériences sportives, sur sa vision de ce que le sport peut apporter à la société, et l’expérience et l’expertise de Patrick assurent une solide complémentarité au projet. Ils sont tous deux convaincus que les terrains multisports peuvent répondre à de nombreux besoins, tout en créant ou recréant du lien social dans les communes.

 L'intention première est de rendre le sport accessible à tous, matériellement et financièrement, et de lutter ainsi contre la sédentarité. C'est pourquoi l'accès aux infrastructures est gratuit, c'est aussi pourquoi elles sont aménagées de telle sorte qu'elles sont facilement accessible pour les personnes à mobilité réduite.

En installant ces terrains dans des villes qui n’en ont pas suffisamment, l'idée est aussi de contribuer positivement à la vie locale et de s’inscrire dans la politique sportive et sociale de la ville concernée.

 

 

S.R. : Quelle est l’approche qui sous-tend ce projet ?

P.B. : Nous venons d'aborder l'aspect social et économique, mais le projet prend également en compte l'environnement : en effet, 100% des composants des terrains multisports sont recyclables.

 Les terrains sont financés en partie par les mairies et en partie par le sponsoring, mais pas n'importe lequel : on parle ici d'un "sponsoring citoyen". Les panneaux des partenaires qui vont nous accompagner dans ce projet ne seront pas des publicités conventionnelles mais reposeront sur des messages citoyens, liés aux valeurs du sport : le respect, la fraternité, le fair-play. Les terrains constituent de véritables médias proches des utilisateurs et représentent une passerelle entre les politiques sociales des villes et des partenaires. 

 

S.R. : Concrètement, comment allez-vous créer du lien social ?

P.B. : Par essence le sport permet de créer du lien et de renforcer les interactions au sein d’une communauté. L'insertion des jeunes occupe une place centrale dans le projet, qui a pour première cible les 6 à 25 ans. C'est pourquoi nous avons choisi de "jouer sur leur terrain" en développant une application pour smartphone qui permet aux jeunes sportifs de vérifier la disponibilité des terrains, de trouver des partenaires et même d'organiser des compétitions. L'appli inclut aussi un jeu ludo-éducatif  avec un contenu pédagogique à assimiler pour pouvoir progresser, basé sur les politiques sociales des partenaires : l’objectif est de mettre les règles du "gaming" au service de l’apprentissage des valeurs sociétales. Avec un séquence de jeux en réalité alternée et une viralité encouragée sur les réseaux sociaux, l’ambition finale est de ramener les jeunes et leur entourage sur les terrains Chabal Sport !

 

Pour en savoir plus: http://www.chabalsport.com/

* A vous de jouer !

* Cliquez ici pour remplir votre dossier de candidature

* contact : sport-responsable@generali.fr