Actualités

26 juin 2014

« Permettre aux filles comme aux garçons d’accéder à tous les sports »

La mixité à tous les niveaux.

Première directrice de la Fédération Française de Football en charge des nouveaux médias (2002-2012), Dominique Crochu nous parle mixité dans le sport, et notamment au sein des fédérations.

 

Sport responsable : Que pensez-vous des mesures prises pour encourager la mixité dans le sport ?

Dominique Crochu : Les résultats des premiers plans de féminisation imposés dans les fédérations sportives par le Ministère des Sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative, ne sont pas encore connus. C'est une action renouvelée chaque saison pour le moment. Il est certain que cette décision assortie d'objectifs précis est un levier majeur pour l'arrivée de plus de femmes vers diverses responsabilités, donc plus de mixité dans les instances et diverses entités du sport. Cette féminisation est devenue pour les fédérations un nouveau créneau de développement ; cela pourrait même devenir un argument dans certains projets. Probablement, nous verrons, les effets de tous les efforts entrepris, le jour où nous constaterons  qu'il y aura autant de candidates que de candidats à la présidence des fédérations, des clubs et autres organismes sportifs. Et peut-être beaucoup plus de femmes au sein des différents comités. Par exemple, lors des prochaines élections ? En 2016 ?

 

Sport responsable: Quels défis restent-ils à relever pour favoriser plus encore la mixité ?

Dominique Crochu : Il faut tout d'abord permettre aux enfants, et ce dès leur plus jeune âge, d’accéder à une offre riche et diversifiée de sports. En s’initiant à différents sports et en participants à des ateliers ludiques, l’enfant, fille ou garçon, aura une meilleur perception du sport qui lui plaît  et pourra donc choisir de pratiquer celui où il se sent à l’aise et qui lui procure du plaisir.

D’autre part, les fédérations sportives ont certes l’obligation, depuis 1984, d’intégrer au moins une femme dans les comités directeurs, mais cela reste une obligation légale. Je n’ai pas observé dans les faits une volonté de la part des acteurs du monde sportif d’encourage la mixité au sein des fédérations.

 

Sport responsable: Le Club de Bourges a récemment contribué à la rédaction des "60 propositions pour le sport féminin en équipe". Comment les mettre en pratique ? 

Dominique Crochu : Il faut toujours saluer les initiatives allant dans le sens d'une meilleure promotion des sports féminins que ce soit en équipe ou autre. L'association Fémix'Sports, dont la Présidente, Marie-Françoise Potereau, est aussi directrice technique nationale adjointe à la Fédération française de hockey sur glace, met en place des actions en faveur de la mixité. Elle accompagne les femmes de tous les sports et leur permet d'accéder à certaines formations, que ce soit des dirigeantes ou des techniciennes. C’est également un réseau d'entraide et de partage des problématiques spécifiques au monde du sport. La démarche Sport responsable va également dans ce sens en récompensant les clubs sportifs qui agissent sur le terrain de la mixité. Ce sont autant de forces vives nécessaires pour promouvoir la mixité dans le sport.

 

Pour en savoir plus:

Twitter @DominiqueCrochu

Fémix'Sports

Bourges basket et l'association Obstinéa

* A vous de jouer !

* Cliquez ici pour remplir votre dossier de candidature

* contact : sport-responsable@generali.fr