Actualités

09 juillet 2015

Carole Grundisch : « Tous les aspects de Sport responsable, j’y adhère à 100% »

La pongiste championne de France Carole Grundisch est la troisième athlète de haut niveau à rejoindre la Team Ambassadeurs du Sport responsable. Elle rejoint Audrey Merle (Fédération Française de Triathlon) et Romain Mahieu (Fédération Française de Cyclisme).

A bientôt 29 ans, la native de Saint-Mandé (94)  est 4 fois championne de France en simple (2005, 2006, 2007, 2011), championne de France par équipe Pro B en 2006 (avec l’US Kremlin Bicêtre) ainsi qu’en double mixte en 2006 (avec Sébastien Jover). Par ailleurs, elle a obtenu son diplôme de kinésithérapeute en 2010, une étape qui était pour elle essentielle  afin de se concentrer sur sa carrière sereinement.

Tout juste rentrée des Jeux Européens de Bakou avec l’équipe de France, elle se prépare pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 avec détermination : « C’est mon objectif. Je fais du Ping pour ça depuis que je suis petite […] C’est cette image des Jeux qui m’a donné le goût de l’effort,  qui m’a donné envie de poursuivre mes rêves, quels qu’ils soient. Je sais que je ne serai sûrement jamais championne olympique, mais participer à cela et peut-être marquer l’histoire du Ping français, c’est quelque chose qui me fait rêver depuis toujours. »

Le prolongement d’un engagement quotidien

Rejoindre la démarche Sport responsable en tant qu’Ambassadrice est venu assez naturellement pour Carole,  par ailleurs engagée dans l’Association Ping sans Frontières en tant … qu’Ambassadrice (voir encadré).

Grande partisane du vélo pour ses déplacements parisiens, elle souhaite notamment s’engager en faveur de la pratique féminine du Tennis de Table : « Trop de jeunes filles de talents arrêtent le Ping avant l’accession au plus haut niveau. Il est important de pouvoir vivre de ce sport », souligne-t-elle notamment. Malgré certains progrès, un travail reste donc à effectuer, même si ce sujet est également propice aux anecdotes amusantes : « dans mon club de Levallois, il y a un joueur nigérian, qui déteste perdre contre une fille puisqu’au Nigeria, les filles ne jouent pas au Tennis de Table. Le problème, c’est que je le bats à chaque fois ! Ca a fini par créer un lien sympa entre nous et par le faire réfléchir ».

Nous souhaitons la bienvenue à Carole dans la démarche et toute la réussite pour atteindre ses objectifs !

 

Ping sans frontières

Cette association est née suite à la participation de la pongiste Sarah Hanffou aux Jeux de la Francophonie 2005 au Niger en tant que membre de l‘équipe de France de tennis de table. Aujourd’hui Présidente de « Ping sans frontières », elle désire promouvoir sa discipline sur le continent africain : 7 missions ont déjà été menées sur le terrain au Cameroun, au Togo et en République Démocratique du Congo. L’association distribue du matériel, forme des entraineurs, promeut le Tennis de Table dans les écoles et va même jusqu’à faire produire sur place des tables artisanales, ce qui dynamise l’économie locale !

Le site de Ping sans Frontières

* A vous de jouer !

* Cliquez ici pour remplir votre dossier de candidature

* contact : sport-responsable@generali.fr